developper les couleurs de lautomne
Tutos

3 astuces pour développer les couleurs de l’automne dans Lightroom

 

L’automne et ses couleurs, on n’en parlera jamais assez. Pas étonnant que cette saison soit la plus excitante pour beaucoup de photographes. Elle est courte mais spectaculaire, et l’explosion des couleurs à certains endroits peut même paraître irréel parfois.

Seulement voilà, lorsque vous rentrez chez vous d’une bonne sortie au milieu des feuilles mortes et des champignons, les photos que vous téléchargez sur votre ordi ne montrent pas ce que vous avez vu : un feu d’artifice dans les arbres.

Pas de panique me diriez-vous, il y a le post-traitement. Et vous auriez raison, c’est grâce à cette étape indispensable que vous allez restituer la scène que vous avez ressenti. Tout est affaire d’interprétation à partir de ce point.

Je vais vous parler de ma dernière sortie, dans les Ardennes belges, allemandes et luxembourgeoises. Lorsque j’ai regardé le shootage pour la première fois, ce qui m’a frappé (ouille) c’était l’aspect terne des images. Les couleurs n’y étaient pas, normal, puisque je shoote en format RAW.

Alors voici 3 de mes petites astuces pour révéler les couleurs de mes images lorsque je les développe dans Lightroom !

 

  1. Agir sur la vibrance et la saturation, vraiment ?

 

La première chose que je fais lorsque je développe mes photos, c’est de commencer par les réglages de bases. L’exposition, le contraste général etc… Puis arrivent la vibrance et la saturation. Mais je pense qu’il est très important de savoir s’en servir justement, parce que ce sont 2 outils tellement puissants qu’ils peuvent sublimer votre image comme ils peuvent la détruire…

La vibrance augmente l’intensité des couleurs de manière sélective. C’est-à-dire que ce curseur va agir sur les tons moyens et intensifier les couleurs les moins saturées.

La saturation augmente l’intensité des couleurs de manière uniforme. Le curseur va agir sur toutes les couleurs en même temps.

Nous avons donc une arme intelligente vs une arme de guerre. Vous comprenez maintenant pourquoi leur utilisation n’est pas sans conséquences, parfois dramatiques sur vos photos.

C’est pourquoi je ne change presque jamais, sauf pour les diminuer, la vibrance et la saturation des couleurs dans ce panneau.

 

  1. Utiliser la Teinte Saturation Luminance

 

Une fois que j’ai appliqué mes réglages de base, un autre moyen d’agir sur les belles couleurs de l’automne est d’utiliser le panneau Teinte Saturation Luminance.

Très important dans la colorimétrie de votre image, ces 3 variables sont des armes de précision, si je continue sur l’analogie aux armes…

Dans le cas des couleurs automnales, j’agirai sur les curseurs des rouges, oranges, jaunes et verts principalement. L’avantage de ce panneau, c’est que vous pouvez faire du sur-mesure ! Et comme chaque photo est unique, et que chaque photographe est unique aussi, il y a beaucoup de manières de développer une photo avec ces outils.

 

  1. Utiliser le réglage par glissement de la TSL

 

Le troisième outil que j’aime bien utiliser, c’est l’outil réglage par glissement, toujours dans le panneau TSL. Il permet d’être encore plus précis ! Tout simplement, en cliquant dessus et en marquant son emplacement sur la couleur que vous voulez modifier dans votre image, il ne modifiera que cette couleur. Vous contrôlez ce réglage par la molette de votre souris. Génial, non ?

 

Conclusion

 

Ces 3 astuces sont vraiment très utiles lorsqu’on veut agir sur les couleurs d’une photo. En revanche, il faut savoir bien distiller leurs effets, trop souvent les photographes ont la main un peu trop lourde sur certains curseurs.

Ce que je préfère, c’est restituer l’atmosphère du moment où j’ai pris ma photo, et comme vous pouvez le constater sur mon compte Instagram, j’ai plutôt tendance à désaturer les couleurs. En tous cas la plupart d’entre elles. Je vous invite à lire mon autre article sur comment faire des photos atmosphériques de l’automne, où là j’explique en amont de la photo les bonnes pratiques pour capturer ce genre de photos.

Et vous, quels sont vos astuces ?

 

 

Partager l'article
  • 4
  •  
  •  
  •  

Moi c’est Stef, j'ai toujours aimé faire de la photo, mais j’ai commencé sérieusement à en faire en 2015, à l’occasion d’un voyage au Canada. Voyager est mon autre passion : partir à l’aventure, sac à dos, en road-trip, dans les plus beaux coins de la planète, le plus souvent sauvages. Combiner les 2 était donc une évidence, je partage avec vous sur ce blog mes années d’expérience, afin de vous inspirer à partir pour l’aventure, appareil photo à la main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *