lignes de fuite
Technique

Comment utiliser les lignes de fuite en photographie

L’autre jour, lorsque je suis arrivé dans les Hautes Fagnes, dans les Ardennes belges, j’ai été aussitôt saisi par l’immensité des lieux.

Le paysage alterne entre forêts d’épicéas et d’anciennes tourbières, c’est un petit paradis pour les randonneurs, les vététistes et les chasseurs.

Seulement voilà, comme je l’ai dit, c’est grand. Très grand, à vrai dire.

Et, ce jour-là, alors que je marchais sur les chemins de caillebotis d’une tourbière, je me suis aperçu d’une chose : je marchais sur des lignes.

Dans ce paysage désolé, L’Homme a dû s’adapter à ce sol marécageux imbibé d’eau, et a construit ces jolis chemins de planches de bois.

Et ces chemins forment de magnifiques lignes : des lignes de fuite.

Elles sont présentes un peu partout dans la nature, qu’elles soient bien visibles ou bien imaginaires. L’Homme a dû s’adapter à ce sol marécageux, imbibé d’eau, et a construit ces jolis chemins de planches de bois.

Alors plutôt que d’essayer de suivre certaines règles en photographie, on ferait mieux de suivre plus souvent les lignes directrices. C’est quelque chose de très puissant pour réussir ses photos.

Concrètement, comment je fais pour utiliser les lignes dans mes photos ?

En fait, il y a 3 étapes incontournables que j’applique pour utiliser des lignes de fuite en photographie.

Les voici :

 

  1. J’observe mon environnement, je recherche les lignes de fuite.

 

lignes de fuite photographie
Photo Stef Kocyla

 

C’est la première chose que je fais. L’observation est une étape super importante dans mon processus créatif. Je peux rester un long moment sans sortir mon appareil photo, juste pour m’imprégner des lieux.

Observer pour comprendre.

D’où vient la lumière, pour commencer. De la même manière que les lignes de fuite, la lumière est une des clés pour conduire le regard dans la photographie.

Elle peut également mettre en valeur certaines lignes.

Ensuite, je recherche les formes : Triangle, rond carré, rectangle…

Le poids visuel de chaque élément va peser dans la composition. Il existe toutes sortes de formes dans la nature, il suffit juste d’exercer son œil pour les repérer.

À partir des formes, je peux identifier les lignes de fuite.

LA question que je me pose à ce moment précis c’est : « Dans quel sens vont les lignes ? »

À partir des lignes de fuite, je peux commencer mon travail de composition, je peux commencer à concevoir la photo dans mon esprit. En gros, il s’agit de visualiser la photo avant de la faire.

Et puis parfois, on dirait qu’il n’y a pas de lignes. Comme si elles se cachaient.

Comme ici, dans cette photo de ce célèbre canyon aux États-Unis. Les lignes étaient présentes, mais  pas forcément au bon endroit.

J’avais besoin d’un élément qui conduise le regard vers cette belle courbe.

Un élément humain faisait très bien l’affaire, quelqu’un qui regarde vers ce canyon invite le lecteur à regarder ce qu’il regarde.

 

lignes de fuite
Photo Stef Kocyla
  1. Je recherche le bon cadrage

Vertical ou horizontal ? En voilà une bonne question !

Avant de continuer, petite parenthèse sur la règle des tiers.

Oui cette fameuse règle des tiers que l’on vous demande tantôt de respecter, tantôt de contourner sans scrupules. En fait, elle provient de la règle d’or, définie par un architecte romain qui divise les espaces d’un cadre de manière inégale pour qu’ils soient agréables à regarder.

Les lignes de force de la règle des tiers en sont directement inspirées.

Voilà pourquoi placer son sujet sur ces lignes de force améliore l’aspect visuel de l’image. Autrement dit, on essaie de respecter les proportions idéales en photographie, soit 1 tiers pour 2 tiers.

Ça, c’est quand ça marche.

Quand ça ne marche pas, cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de photo possible. Ça veut dire qu’il faut rechercher une autre composition. 

J’en reviens donc au cadrage. C’est peut-être le moment d’orienter l’appareil verticalement. En gros, lorsque la majorité des lignes sont horizontales, j’oriente mon appareil horizontalement et et lorsqu’elles sont verticales… Vous avez compris.

Lorsque je crée ma composition, j’ai toujours à l’esprit cette question : « Où doit se diriger le regard dans ma photo ? »

C’est d’abord la réponse à cette question qui conditionne mon cadrage.

Mais comment se comporte le regard sur une photographie ?

Des études scientifiques ont démontré que dans notre civilisation occidentale, notre regard effectue une lecture en Z de l’image. De gauche à droite et de haut en bas.

Donc, quand je compose mon image, je superpose en fait les lignes de forces avec ce balayage en Z et j’essaie de trouver des dénominateurs communs.

Compliqué ? Au début peut-être, mais à la longue, ça devient évident et naturel, j’ai presque envie de dire « instinctif ».

Il faut juste avoir dans les yeux cette grille des tiers, comme un filtre. Je scanne ma scène de cette manière, comme un robot qui cherche une cible à verrouiller.

Vous les voyez les lignes de force dans cette photo ? Allez, faites un effort…!

 

lignes de fuite photographie
Photo Stef Kocyla
  1. Je mets en valeur les lignes de fuite au post-traitement

 

Le post-traitement, c’est la touche finale, mais certainement une des plus importantes. Les lignes sont l’ossature de ma photo, et je dois encore, parfois, les mettre en valeur.

La photo brute ne rend que rarement justice à la scène que j’ai photographiée. Les lignes de fuite comme le reste a besoin d’être mis en valeur pour que cela devienne plus évident et que cela facilite le travail des yeux du lecteur.

Quand je dis « mettre en valeur » les lignes, je veux dire les formes de l’image.

Ce sont elles qui supportent les lignes, et pour cela il y a tout un tas d’outil dans Lightroom pour les sublimer :

Accentuer un contraste, réduire l’exposition ou les hautes lumières, déboucher les ombres…

N’oubliez pas l’outil Textures, que j’utilise de plus en plus souvent pour révéler les lignes grâce à leur…texture. Si vous avez besoin de vous rafraichir la mémoire, tout est ici, dans cet article et cette vidéo !

 

lignes de fuite photographie
Photo Stef Kocyla

Conclusion

Les lignes de fuite en photographie sont un excellent moyen de guider le regard dans votre photo.

Mais il n’est pas le seul, dans un autre article, je vous parle aussi des moyens pour réussir vos compositions photos.

La lecture de la photographie est importante, et en photographie de paysage, je vous conseille de ne pas toujours suivre aveuglément les règles. Je vous conseille toujours de vous poser des questions.

Il vaut mieux parfois suivre son instinct, et en fin de compte créer une image qui attire le regard sans respecter les règles, plutôt que chercher à faire la photo qui respecte tout mais qui ne remplit pas son rôle : interpeller celle ou celui qui la regarde.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

4 Comments

  • Lilian

    Très intéressant merci pour cette article Steph , les lignes de fuite ont une force incroyable en photographie et on ne pense pas toujours a les utiliser et bien les utiliser….👍

    • Stef Kocyla

      Merci beaucoup Lilian,
      oui les lignes sont nos alliés pour faciliter le travail de lecture de nos photographies,
      à bientôt !

  • gobois64

    Bonjour Stef,
    j’ai bien aimé ton processus de réflexion avant de prendre une photo. C’est encore une étape que je survole trop vite 🙁 Prendre son temps pour bien observer notre scène me parait en effet nécessaire, j’essaierai d’être moins “précipité”. Merci de tous tes conseils et je te souhaite une bonne continuation !
    J’aime beaucoup ta photo en en-tête de ton article, la présence humaine apporte vraiment un plus à ce lieu renommé.

    • Stef Kocyla

      Bonjour Gérard,
      en effet, plus je progresse dans ma photographie, plus je prends de temps pour faire mes photos. De l’inspiration à la visualisation, je ne zappe plus jamais cette étape d’observation au cours de laquelle je ressens beaucoup de choses. Pour te donner une idée, lors de ma dernière sortie en forêt, je n’ai fait qu’1 seule photo dont je suis satisfait, sur la centaine que j’ai pris ce jour-là. La qualité sur la quantité… Merci beaucoup pour ton commentaire et à bientôt !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez la vidéo gratuitement -

Développez des photos ternes dans Lightroom