Utiliser le Back Button Focus
Technique

Pourquoi vous devez utiliser le Back Button Focus

Vous souvenez-vous lorsque vous avez acheté votre appareil photo, reflex ou hybride ? Plus précisément, vous souvenez-vous lorsque vous avez commencé à l’utiliser ?

Des réglages étaient prédéfinis.

On n’y réfléchit même pas, puisque dans un sens c’est imposé par le fabricant. Certains semblent à première vue évident et créés pour nous simplifier la vie.

L’un d’entre eux, la mise au point automatique, est par défaut préréglée sur le bouton de déclenchement. Mais est-ce vraiment si pratique ?

Si vous ne connaissez pas encore le « Back Button Focus » (BFF pour les intimes) ou le bouton arrière de mise au point, lisez bien ce qui va suivre…

Utiliser le Back Button Focus
Photo Dmitri Popov
  1. La mise au point classique

Pour commencer, petit rappel sur ce qu’est la mise au point.

Pour qu’une photo soit nette, beaucoup de paramètres vont entrer en ligne de compte. La mise au point en fait partie.

La mise au point est effectuée à l’aide des collimateurs, que vous voyez dans le viseur. Ce sont eux qui déterminent la zone de mise au point.

Ce qu’il faut retenir, c’est que tous ne sont pas identiques. Les collimateurs carrés sont plus performants que les rectangulaires par exemple.

Un bon conseil : choisissez vous-même les collimateurs qui vont faire la mise au point. Pour cela, direction les réglages de votre appareil, mais désactivez la sélection automatique des collimateurs…

Dans la pratique, comment ça se passe ?

Vous appuyez sur le bouton à mi-course, l’appareil fait la mise au point par les collimateurs donc, puis vous appuyez complètement pour prendre la photo.

C’est une norme, un standard commun à toutes les marques.

Nous devons répéter autant de fois l’opération que nous voulons prendre de photos. 1 photo = 1 mise au point.

Dit comme ça, ça vous semble toujours aussi pratique ?

Et si un bouton vous permettait de faire la mise au point une fois pour toute ?

Utiliser le Back Button Focus
Photo Chase Clark

Avant de vous parler de ce bouton magique, revenons un peu sur la mise au point automatique. Oui, automatique, parce que vous pouvez très bien vous en passer aussi…

Avez-vous déjà fait la mise au point manuellement sur votre appareil ? Essayez, dans certains cas, c’est très utile…

Mais voyons d’abord comment la mise au point automatique, l’autofocus, s’effectue. Il existe différents modes :

  • AF-S : l’autofocus ponctuel. En maintenant le déclencheur à mi-course, la mise au point est verrouillée sur sa cible. Idéal pour les sujets immobiles, comme les paysages par exemple.
  • AF-C : l’autofocus continu. En maintenant le déclencheur à mi-course, la mise au point s’adapte en continu au sujet. Idéal pour les sujets en mouvement, comme les animaux, les sportifs, les voitures…

Cela sous-entend donc une chose : vous devez constamment choisir entre l’un ou l’autre.

Et comme bien sûr il vous arrive de passer d’un sujet immobile à un sujet en mouvement, vous devez penser à changer à chaque fois le mode autofocus.

Oui, mais ça c’était avant. Avant que vous ne découvriez comment utiliser le Back Button Focus.

  1. Présentation du BBF

Utiliser le Back Button Focus
Photo Sharegrid

Il a un autre nom, ce bouton : AF-ON. Il se trouve à l’arrière (back) de votre appareil. En principe, lorsque vous tenez votre appareil, il tombe naturellement sous le pouce.

Comme en mode manuel, la mise au point est découplée du déclenchement. Un bouton pour le déclenchement, un autre pour la mise au point.

Pour le configurer, je vous renvoie au manuel d’utilisation de votre appareil (téléchargeable sur internet si vous ne l’avez plus), ou bien sur YouTube, où vous trouverez certainement un tuto qui vous expliquera comment faire.

Pour faire simple, il faut désactiver la mise au point liée au déclencheur, et activer le mode AF-C. Toujours.

Pour ceux qui comprennent l’anglais, vous pouvez vous rendre sur la page de Tony et Chelsea Northrup, ils sont de très bons conseils !

Vous choisissez le modèle de votre appareil photo, puis dans le menu chronologique sous la vidéo, vous choisissez le moment correspondant au Back Button Focus. And that’s it !

Une fois ce bouton configuré sur votre appareil, comment l’utilise-t-on ?

 En fait c’est très simple :

  • Si votre sujet est statique : vous appuyez une fois sur le BBF pour faire la mise au point et c’est tout, ensuite vous vous concentrez sur la composition etc…
  • Si votre sujet est en mouvement : vous maintenez le bouton enfoncé le temps de la prise de vue, la mise au point se fera en continu sur le sujet.

Vous verrez qu’à l’usage, cette manière de faire la mise au point est plus intuitive que lorsqu’elle est couplée au déclenchement.

Mais ce n’est pas là son seul avantage…

  1. Avantages du BBF

Utiliser le Back Button Focus
Photo Daniel Korpai
  • Un seul mode autofocus

Comme je l’ai brièvement évoqué plus haut, la mise au point s’effectue aussi bien sur les sujets statiques que les sujets en mouvement.

Vous n’avez plus besoin de changer sans cesse le mode en fonction de ce que vous voulez photographier.

Très pratique si vous devez switcher d’un sujet statique à un sujet en mouvement, comme des animaux sauvages par exemple.

  • Un gain de temps

L’autre énorme avantage, c’est que ce bouton vous évite de toujours recommencer la mise au point lorsque vous déclenchez.

Quand on y réfléchit, c’est même un peu absurde de lier deux fonctions qui n’ont aucun rapport…

Petite parenthèse pour ceux qui (comme moi) ne se privent pas de faire des photos d’animaux sauvages lorsqu’on en rencontre, au hasard de nos sorties.

Si l’animal (ou la personne, d’ailleurs…) se déplace latéralement en face de votre position, vous pouvez donc faire la mise au point une fois avec le BFF puis shooter à volonté.

Utiliser le Back Button Focus
Photo Jonathan Pie

En mode rafale, l’appareil sera plus rapide entre chaque prise de vue (environ 20 à 30% de prises de vues supplémentaires).

Pourquoi ? Parce qu’il n’a pas à refaire la mise au point à chaque fois !

Cela peut faire une énorme différence sur des scènes d’action. Vous multipliez vos chances de shooter le sujet au bon moment. Et parfois c’est un très bon timing qui fait toute la différence…

  • Un meilleur contrôle de la mise au point

La mise au point s’effectuant une seule fois, vous gagnez du temps, mais vous gagnez aussi en fiabilité.

En effet, plus besoin de s’assurer que quelque chose est venu modifier la scène et donc de faire à nouveau la mise au point en tenant compte de ce nouvel élément.

Ensuite, tant que vous ne bougez pas de votre position, ou que votre sujet ne se déplace pas (c-a-d que vous maintenez la même distance focale entre vous et le sujet), vous pouvez composer votre image sans vous soucier de la mise au point.

Lorsque je compose mes images en photographie de paysage, je trouve ça tellement plus pratique. En fait, ça me libère l’esprit pour me concentrer sur la partie créative de la photographie.

Et croyez-moi, ça change beaucoup !

Plus besoin de recadrer sans cesse (donc de repasser par la case départ de la composition !) parce qu’il faut à chaque fois faire la mise au point.

Si vous utilisez un téléobjectif, c’est un avantage qui est encore plus vrai. La mise au point est parfois plus délicate à faire.

Conclusion

Voilà quelque chose à laquelle nous sommes tout le temps confrontés. Faire la bonne mise au point n’est pas si simple, et c’est là qu’utiliser le Back Button Focus va vous changer la vie !

Terminé le temps où il fallait faire la mise au point sur un élément, recadrer pour la composition, puis recommencer à chaque fois.

Désormais, vous faites la mise au point une fois, et vous shootez autant que vous voulez !

Si vous avez un appareil hybride, je vous invite à faire une dernière chose. Si votre appareil possède la fonction « mise au point sur les yeux », attribuez cette fonction au bouton « AEL » ou « * ».

Ainsi, vous avez une nouvelle corde à votre arc, et si vous voulez tirer le portrait de quelqu’un, vous pourrez utiliser ce bouton.

En fin de compte, s’il faut retenir une chose, c’est qu’utiliser le Back Button Focus vous offre les avantages des deux modes autofocus en même temps. Alors, pourquoi s’en priver !?

Vous verrez, l’essayer, c’est l’adopter !

Partager l'article
  • 10
  •  
  •  
  • 1

2 Comments

  • Itinera Magica

    Je le connais et n’ai pourtant pas souvent le réflexe de l’utiliser, mais tu as tellement raison, il est génial !

    • Stef Kocyla

      Merci Ariane, c’est juste une question d’habitude pour moi, le principal, c’est d’être efficace !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez la vidéo gratuitement -

Développez des photos ternes dans Lightroom