Road trip Lofoten
Voyages

5 super spots photo dans les îles Lofoten en Norvège

Les Lofoten. Les îles Lofoten plus précisément. Ce nom ne vous dit peut-être rien, quoique ces dernières années il est souvent remonté à la surface sur Instagram, comme un des plus beaux spots photo en Europe. Ces îles se situent dans le Nord de la Norvège et forment un archipel qui s’étire dans l’océan Atlantique.

La première fois que j’ai entendu parler de ces îles, c’était dans un reportage sur Arte (oui j’avoue, j’aime bien Arte…). Une série de 10 reportages sur la vie en Arctique, au-delà du cercle polaire, qui m’a laissé sans voix. J’y ai vu des paysages incroyables, avec des montagnes qui se jettent dans l’océan, des pics enneigés qui surplombent des plages de rêve, une faune et une flore unique au monde. Le paradis des photographes de paysage quoi !

 

LA NORVÈGE, LE MYTHE

 

Road trip Lofoten
Camping sauvage dans les Lofoten

 

La Norvège était un rêve de gosse pour moi. Depuis tout petit, ce pays du froid et ses habitants me fascinent. Vikings sans peur et pleins de reproches, explorateurs, marins extraordinaires, ces blonds aux yeux bleus peuplaient mes rêves d’enfant.

Je m’étais toujours dis qu’un jour, j’irai là-bas. Rêve réalisé (check sur la bucket list !) puisque notre premier voyage remonte à 2010, avec ma femme et mes enfants. Un voyage formidable, qui nous a donné le virus du Grand Nord, et qui nous a fait promettre une chose : nous y reviendrons régulièrement. Promesse tenue puisque depuis 2010, nous y sommes retournés 3 fois, dont 2 dans les îles Lofoten.

N’ayant que les vacances scolaires pour nous y rendre en voiture depuis Lille, ce ne pouvait se faire que l’été. Un road trip de plusieurs semaines à travers la Scandinavie – génial. En 2 semaines nous atteignons les îles Lofoten, et nous restons en moyenne 8 jours sur place avant de redescendre.

 

UNE LUMIÈRE DE FOLLIE

 

66° 33′ 46,978″. Ce sont les coordonnées du cercle polaire arctique, au-dessus duquel en été le soleil ne se couche pas. Mais pas du tout, du tout. Vous avez donc de la lumière 24/24, 7/7. De fin mai à mi-juillet, mais cela varie selon les latitudes.

Bon à part avoir des problèmes de sommeil les premiers jours, heu nuits…non jours…bref après quelques dizaines d’heures sans sommeil, vous vous rendez compte de 3 choses :

  • Vous êtes loin, très loin de la France. Aucun décalage horaire mais aucune nuit, nada, niente, que dalle !
  • Les journées sans fin ont du bon, vous pouvez faire tout ce que vous voulez à 3h00 du mat si ça vous chante, il fait jour !
  • Le soleil reste au dessus de l’horizon de 20H00 à 8H00, ce qui veut dire que vous avez une lumière de ouf pendant tout ce temps pour faire des photos de ouf !!

 

Le village de Reine
Le village de Reine

 

Non sans blague, quel photographe n’a jamais été frustré au soleil levant ou couchant de n’avoir cette lumière exceptionnelle que pendant quelques dizaines de minutes ? Moi souvent ! Hé bien là, c’est golden light à gogo !! Un festival de rayons horizontaux qui jouent avec les nuages souvent bas et l’océan présent partout.

Si vous êtes comme moi, la première chose que vous vous dites c’est : « p… mais faut que je change mes habitudes ! » Facile, au début je ne pouvais pas dormir. J’ai shooté toute la non-nuit. Puis la fatigue se faisant sentir, j’ai préféré dormir la journée. Logique. Je faisais des siestes. Mais du soir au matin, j’étais d’attaque, bien décidé à ne rien laisser aux goélands. Et ce fut un régal !

 

THE WALKING DEAD

 

Il y a 5 grandes îles dans l’archipel, je vous fais grâce de leurs noms mais vous pouvez tout savoir sur elles en cliquant ici. 168 kms séparent le Nord et le Sud des îles, c’est peu mais il faut beaucoup de temps pour les parcourir. Pour 2 raisons :

  • C’est de la montagne et des fjords, donc c’est comme conduire dans les Alpes au milieu de centaines de lacs
  • C’est tellement beau que vous êtes obligé de vous arrêter tous les 2 km, j’exagère à peine…
  • Il y a une 3e raison, c’est les embouteillages. De rennes et de moutons. Ces animaux se déplacent en liberté sur les îles et il n’est pas rare de devoir patienter qu’ils s’écartent de la route.

Les locaux, parlons-en justement. À part quelques humains, très discrets, vous aurez davantage de contacts avec…les autres, ou tout simplement personne, même pas un chien. Surtout en plein soleil de minuit.

J’ai nommé ça le Walking Dead Syndrome (WDS), ou quand vous vous retrouvez tout seul au milieu d’une route et que vous avez l’impression d’être le dernier homme sur terre ! Pas un bruit, personne, même pas un oiseau. Comme quand Rick se réveille après l’apocalypse et qu’il trouve tout en plan, la ville abandonnée. Bon je m’arrête là avec la comparaison, il n’y a pas de zombie dans les Lofoten. Mais vraiment un petit air post-apocalyptique par moments…

 

LES SPOTS PHOTO

 

Maintenant que vous avez une petite idée de ce qu’est un voyage dans les Lofoten en été, amis photographes je vais vous dévoiler mes 5 spots préférés. Bon, honnêtement, il y en a plus, beaucoup plus. J’ai fait une sélection de ceux que je voudrais revoir une fois si c’était la dernière. Ça vous va comme ça ? Ok c’est parti !

 

  1. LA PLAGE DE MYRDAL

 

Plage de Myrdal
Plage de Myrdal

 

La plage de Myrdal n’est pas connue, en tous cas de la plupart des photographes. Je peux les comprendre, il faut dire qu’aux Lofoten, ce ne sont pas les plages paradisiaques qui manquent. Du sable blanc, des eaux turquoise, il ne manque que les cocotiers pour vous croire sous les tropiques. Et quelques degrés aussi…Les plus connues sont Haukland, Unstad pour les surfeurs, Ramberg, Varøy (23e plus belle plage du monde selon l’agence de voyage canadienne Flightnetwork, sur 1 800 plages)

Myrdal donc, est moins connue, mais elle présente d’excellents atouts pour faire des photos.

  • Elle est orientée vers le Nord. En été, c’est l’idéal pour photographier le soleil de minuit. Ben oui, vous ne pouvez pas le voir partout ce soleil de minuit, il vous vous rendre à un point orienté vers le Nord, si possible en hauteur.
  • Elle offre un panorama sur la côte Nord des Lofoten (Vestvågøy) assez incroyable. Pour en tirer profit, utilisez un téléobjectif, ou au minimum un 50mm.
  • Il y a souvent des conditions de malade ! À chaque fois que j’y suis allé, c’était…épique ! De la brume, un peu mais pas trop, un soleil bas qui rayonne sous les nuages, des grosses vagues qui viennent du large, des gros rochers, du vent…tous les ingrédients pour faire de belles photos !

 

  1. LA PLAGE DE KVALVIKA

 

Ryten point de vue sur Kvalvika
Ryten, LE point de vue sur Kvalvika

 

Alors celle-ci se mérite. Un peu. Il faut marcher une petite heure pour l’atteindre, sans trop de difficultés. C’est une rando agréable, s’il fait beau vous risquez de ne pas être les seuls à y aller. En fait, la plage est sublime, mais ce qui l’est encore plus, c’est le point de vue de la plage depuis le sommet de la montagne. Le Ryten. Depuis la plage, ajoutez encore une petite heure de grimpette, assez raide, pour arriver au sommet. Mais là, vous êtes au Valhalla !!

Vous avez forcément vu une photo sur votre réseau social préféré à moment ou à un autre. Oui, c’est à cet endroit que vous avez ce rocher qui dépasse dans le vide et où tous les inconscients vont s’assoir. Ou pire, s’y suspendre comme je l’ai déjà vu. Bon, moi j’ai juste un peu le vertige, alors forcément je ne suis pas très objectif…

Mais il faut surtout regarder tout autour de soi une fois en haut. Parce devant vous, vous avez la plage, et derrière vous, vous avez les falaises qui déchirent le paysage et une vue sur l’archipel qui est juste assez incroyable.

Le meilleur conseil que je puisse vous donner, c’est de préparer votre matériel pour y dormir. Enfin, quelques heures seulement parce que c’est tellement beau. C’est un bivouac facile, pensez à apporter votre bois si vous voulez y faire du feu, il y a un peu de bois flotté mais pas des tonnes. Bivouaquer sur cette plage est une expérience extra-or-di-naire !! Il y a des espaces en herbe qui semblent être fait pour ça, un peu en surplomb de la plage.

 

  1. LE FJORD DE REINE

 

Le hameau de Hamnoy
Le hameau de Hamnoy

 

Un séjour dans les Lofoten ne serait pas complet sans un petit tour par Reine la bien nommée et son fjord. Très touristique, à l’échelle des Lofoten bien sûr, ce qui veut dire personne par rapport au Mont St Michel, Reine est un village de pêcheur de carte postale.

Comme pour Kvalvika, le village est une pure merveille, mais les points de vue qu’offrent les montagnes aux alentours sont encore plus époustouflants (Reinebringen surtout). Perso, je n’y suis pas monté, j’ai trop le vertige pour ce genre d’ascension assez difficile et technique, surtout après la pluie. Mais c’est certainement l’un des plus beaux points de vue des Lofoten (avec Varøy, mais je n’y suis pas encore allé).

Pour les phobiques des parois vertigineuses, vous pouvez faire comme moi, déambuler à côté du village, et vous rendre sur les petites iles de Hamnøy et Sakrisøy. Il y a un tas de vues extraordinaires sur le fjord, n’hésitez pas à vagabonder dans les rues, du soir au matin quand la lumière est la plus belle.

 

  1. LE VILLAGE DE NUSFJORD

 

Randonnée de Nesheia- Nusfjord
Randonnée de Nesheia- Nusfjord

 

Nusfjord est tout simplement un petit coin perdu du bout du monde, et c’est pour ça que je l’adore. Vous prenez des petites “rorbuer” rouges bien typiques, un port naturel encastré dans les rochers, un petit fjord étroit, quelques goélands et vous avez le merveilleux village de Nusfjord !

Par contre, ne vous attendez pas à un gros village, c’est tout petit. Mais le détour en vaut la peine, ne serait-ce que par la route qui y mène. Plusieurs spots célèbres s’y trouvent, mais chut, je n’en dirai pas plus, de toute façon vous les reconnaitrez lorsque vous y serez…

Le bon conseil que je vais vous donner pour Nusfjord, c’est de faire une randonnée bien sympathique, celle de Nesheia, qui vous mène en haut des montagnes qui surplombent le village. Une nouvelle fois, vous aurez une vue imprenable sur le village et sur le Vestfjord. Il y a un petit lac où j’ai fait de très belles photos, avec de jolis reflets et une belle lumière rasante.

 

  1. LA ROUTE PANORAMIQUE E10

 

Route panoramique des Lofoten
Route panoramique des Lofoten

 

Voici l’une des plus belles routes de Norvège. L’État norvégien a classé ses plus belles routes en 18 routes panoramiques, qui répondent au doux nom de… « Nasjonale turistveger ». Autant vous dire que rouler sur ces routes est du bonheur à l’état pur. On y fait souvent des arrêts, parce qu’à chaque virage ou presque c’est l’extase. Pour en avoir parcouru quelques-unes, il n’y a pas tromperie sur la marchandise, les norvégiens s’y connaissent en routes panoramiques…

La route E10, c’est simple, elle traverse toutes les iles Lofoten. Alors c’est vrai qu’il y a des tronçons plus beaux que d’autres, et c’est justement ceux-là que je vais vous indiquer, en partant de Svolvaer vers Å :

  • Svolvaer – Hennigsvaer : j’adore cette partie de la route, qui longe la côte jusque Kabelvåg (il faut s’y arrêter, c’est superbe). L’arrivée à Hennigsvaer se fait par une petite route qui emprunte plusieurs ponts à sens uniques, c’est beau à mourir.
  • Sur Vestvågøy, quittez l’E10 sur la droite en direction de Unstad. La route qui y mène est de toute beauté. Après le tunnel, vous avez un superbe panorama sur le village, qui semble coupé du monde. Paradis des surfeurs (Chris, si tu lis ces lignes…)

 

Route panoramique des Lofoten
Sur la route de Unstad

 

  • De Flakstadøya à Moskenesøya, cette partie de l’E10 est magnifique, vous mettrez beaucoup de temps pour la parcourir, tellement vous devrez vous arrêter faire des photos ! À Ramberg se trouve un iconique petit chalet rouge, et un peu plus loin, le non moins insta-célèbre pont de Fredvang.
  • La partie de l’E10 qui mène de Reine à Å est également très belle, et le dernier village de l’archipel est à tomber. Beaucoup de recoins pour faire des photos de maisons de pecheurs sur fonds de montagnes déchiquetées dans l’océan. Et le cri des goélands en bande sonore.

CONCLUSION

Vous savez quoi ? En préparant cet article, je n’ai eu qu’une envie, celle de repartir là-bas ! Mais en hiver cette fois-ci, peut-être le prochain, pour y capturer les aurores boréales, pendant la nuit polaire. Quand le Grand Nord vous tient, il ne vous lâche plus…

J’espère que vous trouverez dans ces informations votre bonheur, en tous cas, il y a une chose dont je suis certain, c’est qu’en allant dans les Lofoten, vous ne serez pas déçus !

Racontez-nous vos impressions et votre expérience dans les commentaires, et partagez cet article à ceux et celles qui en ont besoin !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Moi c’est Stef, j'ai toujours aimé faire de la photo, mais j’ai commencé sérieusement à en faire en 2015, à l’occasion d’un voyage au Canada. Voyager est mon autre passion : partir à l’aventure, sac à dos, en road-trip, dans les plus beaux coins de la planète, le plus souvent sauvages. Combiner les 2 était donc une évidence, je partage avec vous sur ce blog mes années d’expérience, afin de vous inspirer à partir pour l’aventure, appareil photo à la main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *