Photographier vagues
Conseils

5 choses que vous pouvez photographier avec des filtres

1 an. Jour pour jour. C’était le 1er septembre 2018.

Je ne m’imaginais pas ça lorsque j’ai lancé ce blog il y a exactement 365 jours. Que d’émotions, de belles rencontres, d’échanges, de partages et bien sûr d’aventures !

Je prends un réel plaisir à partager avec vous ma passion, et chaque jour qui avance me fait prendre conscience que c’est une très belle passion.

Parce qu’elle me connecte à vous. D’autres passionné(e)s.

Alors je me suis demandé comment je pouvais fêter dignement le premier anniversaire de ce blog…et puis je me suis dit qu’un anniversaire ne se fêtait pas sans cadeau.

Oui mais voilà, quel cadeau offrir à des passionnés de photographie ?

C’est en nettoyant mes filtres que l’idée m’est venue. Oui, c’est l’accessoire que l’on n’acquiert pas forcément tout de suite lorsqu’on apprend la photo, et que l’on renouvelle ou que l’on complète ensuite lorsqu’on progresse dans sa pratique.

Mais des filtres de qualité, avec un bon porte filtres, ça coûte cher.

Mais je ne me vois pas recommander ou offrir que quelque chose dont je ne suis pas pleinement satisfait…

J’ai donc pensé tout de suite aux filtres que j’utilise moi-même, et dont je suis très satisfait : les filtres NiSi.

Mais ce que je vais offrir à l’un ou l’une d’entre vous, c’est bien plus qu’un filtre : c’est carrément le tout dernier kit NiSi, le Kit V6 NiSi Débutants d’une valeur de 459€, qui comme son nom ne l’indique pas, convient à tout le monde, donc aux photographes confirmés aussi !

Pour participer, c’est très simple ! Likez et partagez la page Facebook et inscrivez-vous sur la page du concours, et c’est tout !

 

 

Mais plutôt que de vous expliquer les fiches techniques des produits (dont vous avez accès sur le site NiSi France d’ailleurs), j’ai préféré être pragmatique. Comme souvent.

J’ai donc décidé de vous parler de ce que ces filtres m’apportent au quotidien, dans ma pratique de la photographie de paysage, et de vous montrer ce que je peux photographier avec des filtres.

Vous êtes prêts ? C’est parti !

 

  1. Je peux photographier la course des nuages grâce aux filtres ND

 

 

Photo Stef Kocyla

 

Dans la famille des filtres ND, je voudrais le filtre ND 1000.

Pour être honnête, ce n’est pas un filtre que j’utilise beaucoup aujourd’hui, plus pour une histoire de goûts et de choix personnels que par conviction de son intérêt.

Bien au contraire, il est indispensable pour créer certains effets. Photographier avec des filtres comme celui-ci peut vraiment changer l’aspect de vos photos.

Le principe des filtres à densité neutre, c’est de bloquer l’entrée de la lumière sur le capteur, et donc par là-même d’augmenter la durée d’exposition.

Je l’ai beaucoup utilisé à mes débuts, à peu près en toutes circonstances. J’ai vraiment poussé très loin son utilisation.

Ce que j’ai préféré, c’est la possibilité de donner aux nuages des formes et un aspect qui seraient impossible à faire sans ce filtre.

Vous savez, c’est l’aspect lissé des nuages lorsqu’ils se déplacent dans le ciel.

En fait, j’aime bien utiliser ce filtre lorsque les nuages ne sont pas beaux. Ou trop nombreux.

Quand il y a trop de nuages, gris de surcroit, le fait d’utiliser ce filtre ND1000 en pleine journée permet de transformer un ciel ennuyeux en un ciel intéressant.

Le ciel devient tout lisse sans distinction de formes.

Et il fait des merveilles si vous aimez le noir et blanc.

Ensuite, vous pouvez aussi l’utiliser pour donner des formes à votre ciel. C’est particulièrement intéressant lorsqu’il y a peu de nuages, parce qu’un ciel sans nuage, c’est aussi ennuyeux qu’avec un ciel avec trop de nuages.

L’idéal, c’est quand le vent les déplace à travers le ciel en formant des lignes qui convergent vers votre sujet.

Là, c’est top !

Mais il n’y a pas de règle, vous pouvez l’utiliser comme bon vous semble, il peut vraiment débloquer votre créativité si elle en berne…

 

  1. Je peux supprimer les reflets de l’eau grâce au filtre polarisant

 

Filtre polarisant
Filtre polarisant NiSi Pro CPL

 

C’est le principal intérêt de ce filtre, dans des cas bien particuliers, il peut donner à votre photo une autre dimension. Pour autant, photographier avec des filtres ne veut pas dire qu’il faut le laisser vissé en permanence sur votre objectif (surtout un grand angle).

On ne s’en rend pas vraiment compte avant de l’avoir utilisé, mais il y a beaucoup de reflets dans la Nature.

L’eau est présente un peu partout, et parfois même aux endroits où l’on ne s’y attend pas. Tout de suite, on pense aux reflets sur l’eau. C’est vrai. Mais l’eau est présente aussi sur beaucoup d’autres éléments de la Nature.

Comme des rochers au bord de l’eau, des feuilles d’arbres mouillées après la pluie, ou encore les reflets sur l’eau d’une cascade.

Mais il faut bien respecter certaines instructions, que je vous détaille dans mon article consacré au filtre polarisant, pour tirer le maximum de profit de ce filtre magique.

C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles il ne faut pas l’utiliser tout le temps. Parce que dans d’autres cas, il sera inefficace, voire contre-productif.

Il fera pire que mieux.

Quand vous l’utilisez sur un objectif grand angle par exemple. Si le ciel est d’un beau bleu immaculé, et que votre filtre est orienté vers ce dernier, vous constaterez une tâche bleu foncé au centre de votre image.

Pas esthétique, n’est-ce pas… ? Et pratiquement impossible à corriger au post-traitement sans passer par Photoshop et remplacer le ciel ! Mais là, on entre dans l’univers des images composites et on s’éloigne de la photographie pure…

En résumé, je l’utilise essentiellement pour couper les reflets de l’eau, quand les conditions sont réunies pour ça. Sinon, je laisse tomber.

 

  1. Je peux capturer toute la dynamique d’un coucher de soleil grâce aux filtres GND

 

Filtre GND
Filtre NiSi GND 8
photographier avec des filtres
Filtre NiSi GND 8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La semaine dernière, je vous expliquais comment je faisais pour photographier des levers de soleil magiques. Des conseils valables pour les couchers de soleil aussi.

Oui, ces deux moments de la journée ont une chose en commun, à part le soleil…

Ils possèdent tous les deux une grande dynamique de luminosité.

Et lorsque vous avez de forts contrastes dans une même scène, vous devez avoir un capteur capable de gérer ces écarts de luminosité pour imprimer une image qui restitue les détails dans les basses lumières comme dans les hautes lumières, ou bien photographier avec des filtres comme un filtre GND. Ou bien les deux…

Le filtre à densité neutre gradué (de l’anglais « Graduated Neutral Density »), permet de bloquer la lumière sur une partie de l’image.

Typiquement le ciel, plus lumineux que la terre.

Lorsque votre boitier ne gère pas bien ces forts contrastes, le filtre GND est une bonne option. Il permet de préserver les détails dans les hautes lumières, en évitant de les brûler.

Bref, ce filtre peut vous sauver la mise dans n’importe quelle situation présentant de forts contrastes.

 

  1. Je peux saisir le mouvement de l’eau grâce aux filtres ND

 

Photographier vagues
Photo Stef Kocyla

 

Je vous ai parlé un peu plus haut de la façon dont le filtre ND 1000 vous permettra de faire de belles images des nuages, des images différentes.

Dans la même famille des filtres ND, je veux cette fois-ci le filtre ND 8 (3 stops).

Ce filtre est parfait pour ralentir légèrement le temps de pose afin de provoquer un léger flou dans le mouvement de l’eau.

J’adore l’utiliser pour photographier les vagues par exemple.

Mais il fonctionne bien dès que vous êtes en présence d’eau en mouvement, et que la luminosité n’est pas trop forte.

Des chutes d’eau, un torrent de montagne, une fontaine…

Le filtre permet de créer de beaux mouvements dans l’eau et d’ajouter une impression de mouvement dynamique, qui a plus d’impact qu’une pose plus longue.

Oui, parce que vous pourriez aussi bien utiliser le filtre ND 1000 pour capturer l’eau. Mais vous n’auriez pas ces mouvements.

Vous réussiriez en revanche à créer un aspect cotonneux, vaporeux à l’eau, un peu comme avec les nuages. C’est particulier, je ne suis pas un grand fan de ces effets mais si c’est ce que vous recherchez à faire, le ND 1000 est celui qu’il vous faut !

 

  1. Je peux augmenter le contraste des couleurs grâce au filtre polarisant

 

filtre polarisant
Photo Stef Kocyla

 

Voici une autre chose que j’aime bien faire avec mon filtre polarisant. En particulier en automne.

Le filtre polarisant me sert doublement : d’un côté il me sert à couper les reflets, fréquents en automne puisqu’il pleut souvent (en tous cas chez moi…)

Mais l’automne, c’est aussi la saison des couleurs flamboyantes. Je vous invite d’ailleurs à lire l’article sur ce sujet : 5 conseils pour créer des photos d’automne atmosphériques.

Et le filtre polarisant fait là encore des merveilles. Il accentue les contrastes des couleurs. Il ne dénature pas les couleurs, il les rend plus flashy.

C’est le seul moment dans l’année où je l’utilise pour cette raison, je n’aime pas particulièrement les couleurs saturées.

Mais je dois avouer qu’en automne, les couleurs sont magnifiques et il suffit que la journée soit un peu sombre et que l’atmosphère soit humide pour que les couleurs dans les arbres soient…ternes.

Dans ce cas, le filtre polarisant leur redonne un bon coup de boost.

D’ailleurs, je vous invite à relire mon article sur les couleurs de l’automne et comment les développer dans Lightroom.

 

Conclusion

 

Voilà, j’espère vous avoir donné assez d’idées pour trouver ce que vous voulez photographier avec des filtres. Ils peuvent véritablement vous aider à progresser en photographie. Grâce à eux, vous pourrez aussi changer votre approche de pratiquer la photographie et devenir pour vous les révélateurs d’un nouveau genre de photographie.

Photographier avec des filtres vous apprendra à photographier autrement vos sujets habituels, et vous feront prendre d’autres habitudes.

Vous ralentirez votre processus, parce qu’ils demandent plus de préparation et de concentration.

En fin de compte, ce sont d’excellents accessoires, et je suis vraiment heureux de vous offrir un Kit V6 NiSi Débutants pour fêter comme il se doit la première année d’existence d’Aventures de Photographe !

L’heureux(se) élu(e) sera tiré(e) au sort le 1er octobre prochain à 19h00 sur la page Facebook du blog, allez la liker et la partager, d’ici là bonne chance à toutes et à tous, et surtout bonnes photos !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

8 Comments

  • Olivier

    Bon anniversaire 🙂
    Et merci pour cet article! De mon côté je n’utilise que les filtres ND (1 000 au début, 64 le plus souvent maintenant), surtout pour l’eau (en Bretagne, y’a matière), quelquefois même un peu trop souvent… Va falloir trouver un équilibre.
    J’ai un filtre polarisant, mais je l’utilise très peu, je vais relire ton article sur le sujet avant ma prochaine sortie! 🙂
    A++

    • Stef Kocyla

      Hello Olivier !

      Merci beaucoup, tu fais partie des fidèles lecteurs du blog !
      Oui, comme tu le dis si bien, tout est une question d’équilibre, et je trouve que faire des photos avec des filtres permet aussi de varier un peu les goûts et les types de photo dans nos portfolios.

      Bonne sortie et bonnes photos ! À bientôt !

      • Vigouroux

        Très belle article très complet, je suis un fervant utilisateur de filtre du polarisant au nd en passant par les nd dégradé, je préfère passer du temps sur le terrain pour un résultat qui ce rapproche de la photot finale plutôt que derrière l ordi , d ailleur je croit que tu ne la pas mentionné mais l effet du polarisant ne peut être reproduit en post prod , bonne anniversaire ta chaîne et ta plateforme son top continue on en redemande

        • Stef Kocyla

          Merci beaucoup Lilian,

          oui, tu as raison, plus la prise de vue est réussie, plus on gagne du temps en post prod ! Effectivement, je ne l’ai pas mentionné ici (je l’avais déjà dit dans l’article sur le filtre polarisant) mais c’est un énorme avantage de ce filtre ! Il fait une réelle différence sur la photo finale. Merci beaucoup pour tes encouragements et à bientôt !

  • gobois64

    Bonjour Stef et bon anniversaire !
    en effet ton blog est super, j’ai beaucoup appris grâce à tous tes articles très “pragmatiques” comme tu dis depuis un an donc ! Je possède un filtre polarisant et un ND variable 2-400 de marque Gobe acquis récemment, peut-être pas assez bon qu’un Nisi mais bon.
    Par contre je ne participerai pas à ton concours car je n’ai pas de comptes sur Facebook ni sur Instagram à cause de leurs politiques de confidentialité, mais je suis persuadé que le/la gagnant-e de ton magnifique lot sera ravi-e.
    Je te souhaite une bonne continuation et à bientôt pour suivre tes billets et tes vidéos (d’ailleurs j’en ai plusieurs en retard).
    Gérard

    • Stef Kocyla

      Bonjour Gérard,

      merci beaucoup ! Je suis vraiment heureux de te compter parmi les fidèles lecteurs de ce blog, dommage pour ce concours mais j’en organiserai d’autres de différentes manières au fur et à mesure de l’évolution d’Aventures de Photographe ! La marque Gobe est une bonne marque aussi, ils sont juste différents des filtres NiSi parce qu’ils se vissent directement sur l’objectif, alors que les filtres NiSi nécessitent un porte filtre.

      À très bientôt pour de nouvelles aventures !

  • Olivier Mary

    Merci pour tes précieux conseils Stef.
    À part un filtre ND pour mes vidéos je n’ai jamais testé de filtres en faisant des photos.
    J’ai bien envie de tester ça après cette lecture de ton article 😉
    Bonne journée et bon anniversaire de blog !
    à bientôt !
    Olivier

    • Stef Kocyla

      Avec plaisir Olivier, et merci d’être aussi fidèle au blog ! Les filtres te feront faire des photos différentes, elles étofferont ton portfolio en lui donnant plus de consistance et de variété !
      Merci et à bientôt !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez la vidéo gratuitement -

Développez des photos ternes dans Lightroom